Combien de temps sonne un détecteur de fumée ?

Combien de temps sonne un détecteur de fumée ? C’est une question à laquelle l’on va répondre dans cette article et c’est loin d’être la seule !

Vous ne le savez peut être pas mais l’installation dans tous les lieux d’habitation d’un détecteur de fumée est obligatoire depuis le 8 mars 2015. Ces appareils fonctionnant dans la plupart des cas avec des piles et sonnent fort en cas de détection de fumée.

Combien de temps sonne un détecteur de fumée ?

En cas de déclenchement de l’avertisseur sonore, le détecteur de fumée va sonner indéfiniment. C’est une sécurité incendie basique mais qui peut sauver des vies.

Le but premier du détecteur et de prévenir d’un danger. Il est conçu pour sonner suffisamment fort pour vous tirer de votre sommeil en plein milieu de la nuit. S’il s’arrête tout seul il perd l’intérêt de ce pour quoi il a été conçu.

La norme française précise que le détecteur doit émettre un son à 3m de distance d’une puissance de 85 décibels A. Pour vous donner une idée cela représente le bruit d’un klaxon ou d’une tondeuse à gazon.

Détecteur de fumée avec 5 ans de batterie et aimant

Le détecteur de fumer peut s’arrêter de sonner dans plusieurs cas

Vous avez manuellement stoppé la sonnerie du détecteur. Cependant si le détecteur perçoit encore de la fumée il sonnera de nouveau au bout d’un quart d’heure.

Un détecteur de fumée alimenté par une pile, ne s’arrêtera de sonner qu’à l’épuisement de la pile. Cela peut arriver quand le logement équipé est inoccupé.

Selon le dispositif installé vous avez vous même enlevé la pile pour stopper la sonnerie du détecteur de fumée.

L’appareil a brûlé ou fondu dans l’incendie du logement…

Vous disposez d’un détecteur de fumée connecté, relié à une application sur votre smartphone et vous avez stoppé la sonnerie via l’application.

Un détecteur de fumée peut s’arrêter de sonner s’il ne détecte plus de fumée. Si la pièce où il est placé possède une atmosphère chargée en fumée, il suffit d’aérer la pièce pour renouveler l’air ambiant.

La pile de l’appareil est défectueuse, peut avoir coulé. Il faut la changer rapidement et s’assurer que l’appareil n’est pas endommagée.

Détecteur de Fumée Wi-FI avec Pile Remplaçable

Combien de temps sonne un détecteur de fumée
Combien de temps sonne un détecteur de fumée

Détecteur de fumée qui bipe

Si votre détecteur de fumée bipe il s’agit là aussi d’une alerte concernant votre sécurité.

L’appareil vous indique, en émettant un signal sonore, que la pile est bientôt vide. Le bruit, beaucoup moins puissant que l’alarme déclenchée en cas de présence de fumée, resta audible mais il est intermittent et régulier. Ce signal ne doit pas être pris à la légère ! Vous devez effectuer le remplacement de la pile assez rapidement.

Sans cela le détecteur de fumée peut ne pas pouvoir vous prévenir d’un incendie dans les jours ou semaines qui viennent faute d’énergie. Généralement vous avez un mois pour effectuer le remplacement de la pile avant que le détecteur tombe en rade. Idéalement vous avez une pile de secours pour vous en occuper de suite dans votre placard.

Il existe sur le marché certains détecteurs alimentés par des piles non amovibles. Vous ne pourrez pas les changer. Il faut alors remplacer totalement l’appareil par un neuf. La durée de vie de ces appareils est normalement supérieure et peuvent fonctionner 5 à 10 ans. C’est peut être le moment de vérifier s’ils sont toujours fonctionnels !

Détecteur de Fumée avec Pile de 10 Ans de Durée de Vie

Détecteur de fumée qui sonne sans raison

Il arrive parfois que le détecteur se déclenche et sonne sans raisons particulières. En fait il y a une raison il faut pouvoir rapidement l’identifier !

Voici quelques pistes qui peuvent vous guider sur l’origine du déclenchement intempestif du détecteur de fumée :

Il y a un début d’incendie réel

Si un détecteur se met à sonner il faut avant tout écarter ce pourquoi il est conçu à savoir la présence de fumée liée à une combustion.
Les sources d’incendies peuvent être diverses et variées:

  • Un feu de cheminée ou de poêle à bois,
  • Un plat cuisiné au four qui a été oublié
  • Une casserole qui brûle sur plaque de cuisson
  • Une prise électrique défectueuse qui a provoqué un court circuit
  • Un appareil électrique en défaut
  • une bougie, une allumette, une cigarette

Une fois que vous avez écarté le risque d’incendie comme source de déclenchement du détecteur de fumée, vous devez enquêter !

Détecteur de fumée, fonctionnement
Détecteur de fumée, fonctionnement

Le détecteur de fumée a un défaut d’entretien

Le dispositif de détection du détecteur peut être perturbé par des éléments extérieurs tel que la poussière la présence d’insectes ou de pollen.

Il faut pour le nettoyer, à l’aide d’un aspirateur, aspirer les différentes zones du détecteur. Vous pouvez aussi utiliser un plumeau ou une brosse à dent pour décrocher des impuretés incrustées.

Vous devez régulièrement nettoyer et dépoussiérer votre détecteur. Ce n’est pas parce il est au plafond et plutôt discret qu’il faut l’oublier !

Dans certains cas le problème se règle avec un simple nettoyage.

Dans le cas où vous réalisez des travaux de ponçage dans la pièce ou le logement pensez à désactiver le détecteur ou le sortir de la pièce. Idéalement aérez la pièce pour éliminer un maximum de poussière

 Détecteur de Fumée et Monoxyde de Carbone à Piles Google Nest Protect

Le détecteur de fumée est mal positionné

Votre détecteur peut sonner régulièrement sans qu’il y ait de fumée. Il faut alors reconsidérer son placement dans le logement.

Un détecteur de fumée ne se positionne pas au petit bonheur la chance! Où faut il faut placer le détecteur?

Installez le dans un couloir, une pièce qui dessert l’ensemble du logement, notamment les chambres.

Placez le impérativement dans l’endroit le plus haut de la pièce à savoir le plafond et au milieu de la pièce.

Il faut éviter de placer le détecteur de fumée dans les salles d’eau car la vapeur d’eau peut déclencher le détecteur de fumée.

La cuisine n’est pas une pièce adaptée pour placer un détecteur. La aussi les vapeurs et fumées de cuissons peuvent activer le détecteur inutilement.

Si vous êtes dans ce cas déplacez le détecteur de fumée en suivant les recommandations d’installation du fabricant et voyez si cela évolue positivement.

Si votre logement comporte plusieurs étages il est recommandé de placer un détecteur par étage (sous sol inclus). Ce n’est pas une obligation légale, cependant cela renforce l’éfficacité du dispositif.

Dans le cadre d’un logement ayant une pièce unique le détecteur doit être placé le plus loin possible de la cuisine et de la douche.

Le détecteur de fumée doit être réinitialisé

Certains modèles de détecteurs permettent une remise à zéro de leur système. Dans certains cas la procédure permet de nouveau un fonctionnement normal de votre détecteur.

Sachant qu’il existe des centaines de modèles de détecteur mieux vaut suivre la marche à suivre indiquée sur le guide d’installation de l’appareil.

Détecteur de fumée qui bipe
Détecteur de fumée qui bipe

Le détecteur de fumée à un défaut technique

Un appareil équipé d’une pile fonctionnelle, placé correctement dans l’habitation et qui sonne toujours de manière intempestive est peut être en panne.

Certains modèles sont programmés pour avertir l’utilisateur d’un défaut. Ces signaux peuvent être visuels ou sonores. Referez-vous à la notice d’installation et de mise en route de l’appareil. Si vous ne l’avez plus vous avez de grandes chances de trouver celle ci sur internet.

La aussi ne tardez pas à changer l’appareil. S’il a été acheté récemment retournez au magasin pour expliquer votre problème et peut être obtenir un appareil neuf sans avoir à sortir le porte monnaie.

Privilégiez les dispositifs ayant reçu tous les agréments et notamment ceux qui ont la norme « NF » gage de qualité du produit.

Un détecteur de fumée ne se peint pas. Il ne doit subir aucune modification esthétique pour conserver son efficacité. Le peindre a de grandes chances d’endommager le détecteur.

Détecteur de fumée : Locataire ou propriétaire ?

La loi Alur indique que dans le cadre de l’installation d’un locataire, le propriétaire doit fournir au moment de l’état des lieux d’entrée un détecteur de fumé fonctionnel.

Dans le cadre d’une location longue durée le propriétaire doit fournir un détecteur fonctionnel. Le locataire doit veiller à l’entretien et au bon fonctionnement de l’appareil. Il devra aussi fournir un nouvel appareil si besoin.

Si le locataire occupait déjà le logement au moment de l’entrée en vigueur de la loi sur l’obligation d’avoir un dispositif de détection de fumée, le propriétaire doit aussi fournir le détecteur de fumée, ou rembourser l’achat du matériel au locataire. L’installation du détecteur revient au locataire.

Dans le cadre des locations meublées, saisonnière, d’un logement de fonction l’entretien revient au propriétaire.

Détecteur de fumée et réglementation

Sachez qu’un détecteur de fumée ionique est interdit ! Ces dispositifs que l’on trouve principalement dans les lieux publics sont interdit dans les logements privés depuis 1966.

Ils ont été interdit aussi dans les bâtiments publics depuis fin 2011. Logiquement en 2022 vous ne devriez plus trouver ce type de détecteur à la vente.

Il est interdit de placer un détecteur de fumée dans les parties communes d’un bâtiment à usage d’habitation.

Vous devez déclarer à votre assureur que le logement que vous possédez est équipé d’un détecteur de fumée. Le formulaire se trouve ici.

Prix d’un détecteur de fumée

Ce type d’appareil à une gamme de prix qui peut varier de 1 à plusieurs centaines d’euros !

Eviter d’acheter un appareil en dessous d’une dizaine d’euro. Il est impossible en deçà d’un certain montant d’être sur que le produit est bon. La qualité de ce type de produit compte puisqu’il peut vous sauver la vie. Il doit être fiable dans le temps et performant dans la détection.

Vous trouverez dans une fourchette de 10 à 40€ des appareils qui répondront parfaitement au besoin de détection.

Les détecteurs connectés ne servent pas à grand chose il n’est pas essentiel de s’en équiper.

Le détecteur de fumée à un défaut technique
Le détecteur de fumée à un défaut technique

Détecteur de fumée et monoxyde de carbone

Il existe des modèles de détecteur de fumée qui détectent aussi le monoxyde de carbone.

Si la fumée se repère facilement il n’en est pas de même pour le monoxyde de carbone. C’est un gaz inodore, incolore, causant une centaine de décès par an en France.

Dans la plupart des habitations il n’est pas utile d’avoir ce détecteur 2 en 1. Il n’est efficace que quand il est installé à proximité de l’appareil à combustion qui est susceptible de produire ce gaz. Si vous utilisez un chauffage d’appoint installé à proximité des chambres vous pouvez vous procurer ce type de détecteur.

Le meilleur moyen de limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone reste la révision régulière de vos appareils de combustions qu’ils soit au bois, au gaz au charbon ou au fioul.

Détecteur de Monoxyde de Carbone Autonome avec Affichage Numérique

Détecteur de fumée, fonctionnement

Le fonctionnement d’un détecteur est simple.

Une LED emet en permanence des rayons infrarouges à l’intérieur du boitier. Dans une autre cavité est placé une cellule photo-électrique.

En temps normal les rayons infrarouges n’atteignent pas la cellule.
le détecteur possède plusieurs entrées pour laisser l’air circuler dans l’appareil. L’air ne modifiant pas la course des rayons l’alarme ne se déclenche pas.

A contrario si un incendie se déclare et que la fumée se propage elle va entrer dans le boitier du détecteur. Ses particules vont dévier le faisceau infrarouge dans toutes les directions et notamment en direction de la cellule photo-électrique.

Si une quantité définie de rayons déviées par la fumée vise la cellule, celle ci déclenche l’avertisseur sonore.

Votre détecteur de fumée vous alerte qu’il y a de la fumée en quantité importante dans la pièce.

L’alarme s’arrête d’elle même quand la quantité de fumée diminue. Cela arrive quand les rayons de la LED ne sont plus déviés vers la cellule.

Voila comment fonctionne un détecteur de fumée.

Vous comprenez maintenant pourquoi il faut maintenir l’appareil hors des pièces où de la vapeur est générée. La vapeur d’eau va aussi dévier les rayons de la LED.

Enfin les poussières peuvent aussi provoquer la même chose. Voila pourquoi dans certains cas votre détecteur sonne sans pour autant avoir de fumée dans la pièce où il est installé !

Pas de détecteur de fumée dans le logement
Pas de détecteur de fumée dans le logement

Conseil sur le choix d’un détecteur de fumée

Ce petit appareil de sécurité important mérite un peu d’attention !

Vous prendrez soin lors de l’achat d’un détecteur de fumée de vérifier plusieurs points :

  • Prendre un modèle qui autorise le changement de piles, c’est quand même plus écologique et économique que de jeter l’appareil entier
  • Investir dans des piles rechargeables qui vous permettront là aussi de faire des économies, car les piles 9 volts ne sont pas données ( c’est ce type de pile qui alimentent les détecteurs)
  • Essayer dans la mesure du possible d’avoir le même modèle de détecteur partout. C’est plus facile de maîtriser un seul type d’appareil que plusieurs.
  • N’achetez pas des modèles pas de gamme venant de Chine, n’oubliez pas que ce petit appareil peut vous sauver la vie et celles de vos proches.

Une fois le détecteur installé, conservez la notice technique et d’installation. Cela peut vous servir pour réinitialiser l’appareil, ou de rapidement pouvoir identifier les signaux que l’appareil peut envoyer.

Vous ne savez pas comment installer vos détecteurs de fumées ?

Vous pouvez pour plus de sécurité faire appel à un artisan pour poser vos détecteurs de fumées. En faisant appel à un professionnel de la sécurité incendie vous bénéficierez de son expertise pour d’autres outils comme des extincteurs adaptés aux risques de votre logement.

Si vous possédez un établissement accueillant du public vous devez respecter des normes bien précises. Ce professionnel saura vous guider si besoin

Un détecteur de fumée pour les sourds et des malentendants

Il existe des modèles de détecteur de fumée adapté aux sourds et malentendants. Leurs fonctionnement est identique à un détecteur classique auquel vous rajoutez 2 fonctions.

En plus du son, le détecteur émet des flashs pour prévenir visuellement la personne. De plus il est connecté avec des récepteurs vibrants et lumineux.

Lorsque le détecteur alerte d’un danger potentiel il envoie un signal à l’ensemble des récepteurs du logement. S’ils sont lumineux vont flasher sans discontinuer. S’ils sont vibrants ils vont vibrer pour alerter la personne sourde.

Ces systèmes plus complexes sont aussi plus onéreux, comptez à minima une cinquantaine d’euros pour ce type d’alarme vibrante pour malentendant.

Pas de détecteur de fumée dans le logement

Si l’installation d’un détecteur de fumée est obligatoire aux yeux de la loi, il n’existe cependant aucune sanction!

Une assurance n’aura pas la possibilité d’augmenter votre cotisation si vous n’êtes pas équipé d’un détecteur.

En cas de sinistre elle n’a pas la possibilité de réduire l’indemnisation prévue ou d’utiliser l’absence de détecteur pour éviter de vous indemniser.

Combien de temps sonne un détecteur de fumée : Conclusion

Il est important de bien respecter les préconisations d’installation et d’entretien afin de conserver un détecteur en parfait état de marche. Bien qu’il n’existe aucune sanction pour les logements non équipés il est recommandé d’en installer au moins un.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *