Comment raboter une porte ? Les conseils de pro

Comment raboter une porte ? C’est une question qu’on se pose fréquemment. Si vous avez une porte qui frotte au sol l’une des solutions et de raboter la porte. Cependant il ne suffit pas de dégonder la porte et de partir à l’aventure! Voyons comment raboter une porte sans se tromper.

Le matériel nécessaire pour raboter une porte

Voici une liste non exhaustive du matériel que vous pouvez utiliser pour raboter une porte :

  • un crayon
  • un mètre ruban
  • du papier à poncer
  • un rabot manuel
  • un rabot électrique
  • une scie sauteuse
  • une disqueuse
  • des tréteaux
  • une bâche plastique
  • de l’adhésif
  • une râpe ou lime à bois
  • des rondelles pour paumelles
  • un guide
  • une règle pour tracer
  • une paire de gants
  • des lunettes de protection
  • un marteau
  • un pied de biche
  • une substance poudreuse de votre choix ( farine, cendre)
  • un aspirateur
  • du lubrifiant

Identifier les zones de la porte à raboter

Bien souvent ce n’est pas la totalité de la porte qui frotte mais une ou plusieurs précises qu’il faut situer.

Pour cela il faut « marquer » les emplacements à raboter. Si les frottements sont au niveau du cadre de la porte vous appliquez de la craie sur ce cadre aux endroits où vous pensez que la porte frotte. Si vous n’avez aucune idée de la zone à localiser frottez l’ensemble du cadre.

Une fois cela fait vous allez ouvrir et fermer la porte. La craie va se déposer sur la portes aux endroits où il y a eu une friction. Vous avez identifié les zones à raboter.

Si les frottements interviennent au sol l’on va procéder avec la même technique mais en variant un peu.

Sur l’ensemble de la zone de dégagement de la porte saupoudrer de la farine ou de la cendre. Faites le saupoudrage porte fermée. Une fois fait ouvrez la porte au maximum. Les zones à raboter de la porte devrait avoir été marqué par le matériaux que vous avez mis au sol. Soit sur la porte, soit en creusant des sillons dans la poudre au sol. Il ne vous reste plus qu’à les marquer pour savoir ou raboter votre porte.

N’oubliez pas de passer un petit coup de balai ou d’aspirateur une fois le marquage fait. Le saupoudrage peut être glissant surtout si ensuite vous dégondez la porte.

En fonction des zones à raboter il sera possible de ne pas avoir à dégonder la porte. A contrario, en cas de frottement au sol il sera quasi obligatoire de sortir la porte.

Le matériel nécessaire pour raboter une porte
Le matériel nécessaire pour raboter une porte

Dégonder une porte

Dégonder une porte est facile surtout si elle est entretenue.

Pour dégonder une porte vous devez l’ouvrir à 90°. il faut que le haut de la porte puisse monter de 3 ou 4 cm maximum sans toucher le cadre de la porte.

Si vous êtes vaillant vous pouvez soulever la porte et la sortir des gonds sans aides. attention toutefois au revêtement au sol lorsque vous la posez. Si les gonds sont tordus ou que la porte est lourde comme une porte d’entrée blindée, vous allez avoir besoin d’aide

Utilisez une cale que vous engagez sous la porte avant de la soulever, et à l’aide d’un accessoire faites levier. Un pied de biche un marteau de charpentier peuvent faire l’affaire. L’idéal étant d’avoir un lève-porte, surtout si la porte a du mal « à venir »

Une fois la porte hors de ses gonds, posez la en douceur contre le mur de sorte qu’elle ne bascule pas ni ne glisse ( à cause de la substance en poudre de toute à l’heure par exemple).

Prenez le temps d’enfiler une paire de gants pour éviter les petits bobos éventuels, une écharde ou un doigt coincé dans l’entrebâillement de la porte

Si les gonds sont en mauvais états, rouillés, avant de tenter de la déloger appliquez un peu de WD40 dans chaque gonds afin d’aider à la dépose.

Vérifiez que les gonds ne soient pas tordus ce qui compliquerait beaucoup le dégondage de la porte.

L’opération peut se faire seul, mais si vous êtes deux c’est mieux, un qui force, l’autre qui guide et assure la stabilité de la porte.

On évitera de se servir de la poignée de porte pour la soulever. Vous risquez de plier ou de casser l’axe qui maintient la poignée ou de créer un jeu lors de son actionnement.

Comment raboter une porte
Comment raboter une porte

Préparation de la porte avant le rabotage

Quelques précautions doivent être prises avant de raboter la porte.

  • Si vous devez sortir la porte il vous faut préparer des tréteaux pour pouvoir poser la porte. Vérifiez que la porte ne soit pas bancale que les tréteaux sont stables. Fixer la table aux tréteaux à l’aide de serre joints même si ce n’est pas une obligation. N’hésitez pas à vous servir d’un mur pour « caler la porte » et ainsi éviter qu’elle ne se dérobe sous le rabot.
  • Si vous rabotez la porte sans la dégonder, protégez l’environnement immédiat de la poussière et surtout des copeaux que le rabotage va générer. Si cela représente trop de travail, dégondez la porte pour travailler dehors tranquillement.
  • Définissez soigneusement les zones à raboter avec un crayon. Gardez en tête qu’il vaut mieux faire un second passage au rabot que de trop en enlever et d’avoir un jour trop important sous la porte !
  • Fixez une cale en bois qui servira de martyr au bout de la porte à l’aide d’un serre joint. Cela permet d’éviter que le bois éclate en bout de course. C’est le martyr qui subira la fin de course du rabot.

Attention les portes d’entrées pèsent lourd, pensez à votre dos travaillez à deux.

Votre porte est prête à être rabotée.

Utiliser le rabot manuel

Pour ce type de travail vous pouvez utiliser un simple rabot manuel. Pour cela régler votre rabot pour une coupe assez fine. Procédez en effectuant de longs mouvements tout le long de la surface à raboter sans interrompre votre geste.

Effectuez le rabotage de la porte jusqu’à la marque que vous avez fait précédemment. Si vous constatez des irrégularités dans votre rabotage, vous pouvez rattraper le coup en ponçant pour égaliser la surface.

Utilisez un grain fin pour corriger les coups de rabot irréguliers.

Employer un rabot électrique

L’utilisation du rabot électrique est similaire à celui d’un rabot manuel. Il faut là aussi aller jusqu’au bout de votre geste pour ne pas avoir d’accrocs dans le bois.

Ayez le réflexe de contrôler votre marque pour ne pas donner le coup de rabot de trop. Comme c’est la machine qui travaille, l’on peut avoir tendance à se laisser endormir. Là aussi régler la coupe du rabot pour une taille fine du bois.

Une fois votre marque atteinte, mettez un petit coup de ponçage pour le travail de finition.

A partir de 6 millimètres d’épaisseur à enlever il est préférable de scier.

Préparation de la porte avant le rabotage
Préparation de la porte avant le rabotage

Scier plutôt que raboter

Scier peut être une bonne option si la partie a raboter est assez épaisse et en bois massif. Elle offre un gain de temps car le trait de scie ne prend que quelques seconde à être effectué.

Utilisez idéalement une scie circulaire ou une scie sauteuse en utilisant un guide pour avoir une coupe droite et nette.

Faites un petit travail de finition en ponçant la tranche coupée de la porte et les arrêtes qui peuvent avoir des petits éclats de bois causé par la lame de la scie.

Attention toutefois à ne pas utiliser de scie pour les portes qui ne sont pas pleines !

Raboter une porte sans avoir à la dégonder

Si le frottement de la porte est léger, et sur des petites zones vous pouvez utiliser une petite astuce très pratique.

Placez une feuille de papier à poncer au sol, la partie abrasive tournée vers le plafond dans le dégagement de la porte.

Ouvrez la porte et localisez la zone ou les frottements ont lieu. Placez la feuille sur la zone de frottement.

Amener la porte au dessus de la feuille de ponçage que vous pouvez maintenir avec vos pieds de part et d’autres de la porte. Faites aller et venir la porte sur le papier à poncer qui va « raboter » l’excédent de bois. Avec un peu de patience on arrive à un résultat convenable sans avoir

Idéal pour rattraper le bois qui a un peu gonflé, ou pour un sol qui n’est pas totalement plat au niveau du dégagement de la porte.

Cette méthode à l’avantage de ne nécessiter aucun outil.

D’autres outils pour raboter une porte efficacement

Si les zones à abraser sont petites vous pouvez utiliser une lime manuelle. Un ponçage manuel est possible mais il ne faut pas avoir beaucoup d’épaisseur à éliminer sinon vous allez suer !

Utiliser un petit outillage de ponçage électrique peut solutionner rapidement le problème et vous épargner des crampes.

Raboter une porte en PVC
Raboter une porte en PVC

Raboter une porte sans se tromper

Pour éviter de commettre des erreurs il faut avoir le bon comportement :

  • Ne pas hésiter à prendre des mesures du cadre de la porte, afin de voir s’il y a des écarts de part et d’autres.
  • Raboter par petites couches successives pour ne pas risquer d’enlever trop de matières
  • Si vous avez vraiment un doute, repositionnez la porte et reprenez vos mesures

Raboter une porte blindée ?

Il est tout à faire possible de raboter une porte blindée. pour la partie en bois pas de problème. La partie métallique n’est pas à fleur de la tranche de la porte de sorte qu’il est possible d’enlever une petite épaisseur de bois avant d’atteindre la plaque de métal.

Utilisez plutôt un rabot manuel qu’un rabot électrique qui risque de voir sa lame entrer en contact avec le métal de la porte ce qui risque de la détériorer irrémédiablement. En le faisant à la main vous avez un meilleur contrôle sur le rabot.

La porte blindée comporte comme son nom l’indique un blindage une plaque de métal qui renforce la porte. Pour pouvoir découper cette plaque il vous faut une scie circulaire équipé d’un disque de coupe adapté au métal à couper.

Il faut impérativement se protéger les mains et les yeux à minima pour ne pas recevoir de projection de métal en fusion dans l’œil.

Raboter une porte en PVC ?

Vous ne pouvez pas utiliser de rabot pour le PVC. Il faut impérativement le scier! Si vous n’êtes pas sur du résultat que vous allez obtenir contactez un professionnel qui pourra vous proposer un travail propre.

Si vous avez des chutes de PVC prenez le temps de faire un essai de découpe au préalable afin de voir le rendu.

Pour ce type de découpe une scie circulaire ou une scie sauteuse sont à privilégier. Prenez le temps de prévoir un guidage pour la coupe afin d’avoir un résultat correct dès la découpe vous ne pourrez pas ajuster ensuite.

Dégonder une porte
Dégonder une porte

Raboter une porte en verre

Si vous ne pouvez pas utiliser de rabot pour le verre, il est par contre possible de le couper. A l’aide d’un coupe verre l’opération peut aller vite si votre porte n’est pas en verre trempé. Pour savoir comment couper du verre lisez l’article en cliquant sur le lien juste avant.

Dans l’idéal on privilégiera un ajustement de la porte, manipulation beaucoup plus simple et moins risquée qu’une découpe du verre surtout si vous n’êtes pas à l’aise dans cet exercice.

Ajuster une porte sans raboter

Il est possible de s’épargner le rabotage en étant un peu astucieux. Cela peut fonctionner si les corrections sont mineures et que vous avez assez d’espace entre le haut de la porte et son cadre.

Il suffit de placer des rondelles pour paumelles dans les gonds !

Pour cela il faut dégonder la porte et placez ces rondelles sur autant de gonds que comporte la porte. Il faut savoir que la rondelle pour paumelle peut avoir plusieurs diamètres et épaisseur en fonction de la hauteur nécessaire pour obtenir une course sans frottement de votre porte. Ce type de rondelle en laiton peut vous faciliter la vie.

Les derniers conseils pratiques :

Vous pouvez fixer une règle sur vos marques à l’aide de serre joints afin d’être sur de ne raboter plus que ce qu’il faut.

Penser à vérifier l’état de votre outillage avant les découpes, une lame émoussée peut endommager la porte.

Profitez que la porte soit dégondée pour nettoyer les gonds et les graisser à nouveau. Un petit coup de propre autour des gonds peut être judicieux surtout si les montants sont blancs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *