Construire un abri pour citronnier

Construire un abri pour citronnier permet de protéger des températures négatives les agrumes et notamment les citronniers qui craignent particulièrement le gel. Voyons comment procéder

Pourquoi construire un abri pour citronnier ?

Chaque hiver c’est toujours la même histoire lorsque les températures baissent l’on a peur de voir son citronnier prendre un coup de gel.

Quand ils sont en pot pas de problème l’on rentre le pot dans la véranda cependant pour les arbres plantés en pleine terre les déplacer est exclu.

Il faut donc pouvoir protéger l’agrume in situ. L’idée est donc de bâtir autour du pied un abri qui va lui permettre de survivre aux nuits les plus froides de l’année.

Au delà de -4 degrés le citronnier est en danger. C’est un arbre qui ne supporte pas les températures négatives.

Voyons de suite ce que l’on peut faire pour le protéger

Protéger les racines superficielles et le tronc

La première chose à faire pour protéger la partie basse de l’arbre et les racines affleurant sous la surface et de réaliser un paillage.

Pour constituer ce paillage vous pouvez utiliser les écorces de pins sur une épaisseur d’une dizaine de centimètres. Les écorces sont intéressantes car elles se dégradent lentement et vont donc pouvoir protéger durablement le pied de l’agrume.

Le paillage doit intervenir avant les grands froids. Si le sol est déjà gelé ne paillez pas il mettra plus de temps à se réchauffer.

Protéger les racines superficielles et le tronc
Protéger les racines superficielles et le tronc

Construire un abri pour citronnier

Vous pouvez si vous en avez le loisir bâtir une serre autour de votre citronnier, cependant les serres d’hivernages ne sont pas cadeau ! Il faut compter plusieurs centaines d’euros.

De plus en fonction de la taille du citronnier elles ne seront pas adaptées.

L’idée est donc de fabriquer une serre provisoire à moindre frais et qui pourra s’adapter à chaque citronnier. Il faut donc concevoir un cadre à l’aide de tasseaux ou de barres en aluminium et l’entourer d’une bâche en plastique dessus et sur les cotés.

Matériel à prévoir pour concevoir la serre

  • De la bâche pour serre. Vous pouvez en trouver vendu au mètre pour moins de 2 € le mètre linéaire.
  • Des tasseaux de bois d’une longueur supérieure à la hauteur de l’arbre.
  • Des tasseaux supplémentaires pour pouvoir relier les tasseaux verticaux et pouvoir ainsi créer un cadre
  • Des vis à bois pour fixer l’ensemble
  • Des équerres ( facultatif )
  • Des pinces ou clip pour maintenir la bâche si nécessaire
  • Une agrafeuse et des agrafes pouvant pénétrer le bois

Au niveau de l’outillage prévoir une visseuse/dévisseuse, une boite à onglet une scie.

abriter le citronnier
abriter le citronnier

Réaliser le cadre de votre serre de protection

Il faut donc réaliser les faces, hautes et basses qui seront reliés entre eux par les tasseaux les plus long correspondant à la hauteur de l’arbre.

Ces faces peuvent avoir 3,4 voir 5 cotés et doivent correspondre au gabarit du citronnier à protéger.

Vissez les ensembles et prévoir les coupes d’angles correspondant aux nombres de cotés que vous avez choisis. Si vous préférez visser des équerres vous pouvez en utiliser.

Vissez les faces hautes et basses avec les tasseaux verticaux. Normalement à ce stade vous pouvez poser le cadre de la serre autour de l’arbre sans l’endommager.

Si les dimensions sont correctes il faut maintenant poser le film.

Poser le film sur le cadre

En fonction de la dimension de votre cadre vous pouvez poser le film directement avec la serre déjà placée sur l’arbre.

Si le cadre est trop imposant faites le dans une zone dégagée le cadre couché. N’hésitez pas à travailler à deux pour vous faciliter les phases de manutention.

Utilisez les clips ou pinces au fur et a mesure que vous déroulez la bâche plastique sur la cadre. Les pinces ont l’avantage de ne pas endommager la bâche qui pourra resservir.

Vous avez aussi la possibilité d’agrafer la bâche sur les tasseaux. L’inconvénient de cette méthode est qu’elle définitive. Assurez vous que l’agrafeuse soit adaptée, celle du bureau étant inadaptée !

N’oubliez pas de fermer aussi la partie haute. Elle doit dépasser légèrement le cadre pour éviter que l’eau ne s’y infiltre.

Construire un abri pour citronnier
Construire un abri pour citronnier

Installer la serre d’hivernage autour de l’arbre

Maintenant que votre serre d’hivernage est prête il faut la positionner autour de l’arbre. Prenez soin de ne pas casser de branches lors de la manipulation.

Si vous habitez dans une zone venteuse vous devez lester votre serre ou ajouter des piquets sur les cotés pour éviter qu’elle ne s’envole ou qu’elle ne chavire en fonction de la hauteur.

Assurez vous qu’à la base de votre serre, l’air ne puisse pas s’engouffrer par en dessous et faire voler votre serre s’il y a du vent.

C’est une installation provisoire qui va protéger efficacement votre citronnier de gelées.

Construire un abri pour citronnier : Les avantages

C’est une installation simple qui permet d’être démontée facilement et rapidement.

Une fois les risques de gelées passées, vous pouvez remiser votre serre jusqu’à l’hiver suivant.

En surdimensionnant votre serre au moment de sa fabrication vous pourrez l’utiliser plusieurs hiver de suite.

Facile à remonter en quelques minutes, vous serez plus tranquille pour protéger vos agrumes.

Installer la serre d'hivernage autour de l'arbre
Installer la serre d’hivernage autour de l’arbre

Pour aller plus loin

Vous pouvez remplacer les tasseaux par des barres en aluminium ou en acier. A ce moment là vous allez pouvoir réaliser une construction modulaire qui sera évolutive en fonction de la dimension du citronnier. Ces barres seront plus onéreuses à l’achat mais vous les garderez à vie !

Idéalement il faut permettre un minimum d’aération à l’intérieur de votre cadre pour que l’humidité puisse s’évacuer. Dé-clipsez la partie supérieure lors des journées ensoleillées d’hiver. En plus de faire baisser le taux d’humidité votre citronnier profitera de la chaleur et de la luminosité !

Utiliser un cordon chauffant antigel. C’est un dispositif électrique qui s’enroule autour de l’arbre comme une guirlande et qui en chauffant permet de relever la température à proximité immédiate de l’arbre, le protégeant des gelées.

D’autres système de chauffage portatifs existent notamment à la paraffine. Il se place dans une serre et peut chauffer durant plusieurs jours non stop tant qu’il contient du combustible.

Le mot de la fin

Protéger les arbres du gel peut parfois relever du défi. Cependant sans protection le citronnier, s’il prend un coup de froid ne fructifiera pas au printemps et vous n’aurez pas de délicieux agrumes.

Toutefois avec un peu d’huile de coude et quelques accessoires peu onéreux l’on peut bricoler une protection efficace et réutilisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *