Fabriquer un récupérateur de chaleur pour poêle à bois

Fabriquer un récupérateur de chaleur pour poêle à bois est un bricolage très utile pour diffuser la chaleur d’un poêle à bois. Voyons les principes de fonctionnement de ce type d’appareil.

Comment diffuser la chaleur d’un poêle à bois dans toute la maison ?

Pour mieux diffuser la chaleur émise par un poêle à bois il faut la répartir dans les différentes pièces de la maison.

Pour cela il faut :

  • Un récupérateur de chaleur pour poêle à bois
  • Un système de ventilation
  • Des gaines isolées.

Le récupérateur de chaleur permet à l’air de chauffer le long du conduit du poêle à bois et va monter dans un caisson.

Cet air chaud sera aspiré par un système de ventilation et diffusé dans les pièces que vous souhaitez. Pour cela l’air va circuler dans des gaines qui auront des bouches dans les pièces à chauffer.

Le système fonctionne sur le même principe que la VMC sauf qu’au lieu d’extraire l’air on l’insuffle dans la pièce à chauffer.

Le principe est simple est efficace.

Vous pouvez donc créer vous même votre récupérateur de chaleur en installant une VMC ou investir dans des systèmes que les fabricants de poêles à bois ont conçu en fonction du type d’installation.

Le même principe existe pour les cheminées avec insert. La différence étant que le caisson est réalisé au moment de l’installation de la cheminée pour faire l’habillage.

Il existe maintenant des modèles de poêle canalisable qui peuvent recevoir directement un récupérateur de chaleur conçu par les fabricants. Pensez y si vous devez réaliser une installation neuve ou pour une rénovation.

Comment optimiser son système de récupérateur de chaleur
Comment optimiser son système de récupérateur de chaleur

Le récupérateur de chaleur pour poêle à bois

Le récupérateur d’air consiste en sa partie basse en un tuyau ayant un diamètre supérieur à celui du conduit du poêle à bois.

Il faut que le tuyau récupérateur de chaleur qui va s’emboîter sur le conduit de cheminée doit avoir entre 2 et 3 cm d’espace tout autour du conduit pour permettre à l’air chaud de monter facilement. Le volume aspiré dépendra de la dimension de ce tuyau.

Attention un récupérateur placé trop bas peut réduire la qualité de la chauffe dans laquelle le poêle est installé. En effet la chaleur montera directement dans le récupérateur pour être diffusé dans les autres pièces.

Seul le poêle à bois chauffera la pièce et non plus une partie du conduit comme c’est le cas traditionnellement.

A l’inverse un récupérateur trop court ne permettra pas à l’air de chauffer assez !

L’air chaud montant naturellement il faut ensuite le canaliser pour le diffuser. C’est ce que l’on va faire depuis les combles. L’on va créer un caisson.

Fabriquer un récupérateur de chaleur pour poêle à bois

Dans les combles vous allez concevoir un caisson isolé pour capter l’air chaud qui est monté entre le conduit du poêle et votre tuyau récupérateur de chaleur. Ce caisson isolé va permettre de raccorder le répartiteur de chaleur pour diffuser la chaleur dans la maison.

Son autre fonction est de pouvoir installer un thermostat. Ce thermostat permet de prendre la température de l’air chaud à l’intérieur du caisson.

Il permettra de déclencher automatiquement le répartiteur de chaleur une fois que l’air dans le caisson atteint la température souhaité. Il se stoppera quand le caisson se refroidira.

Cela permet de ne diffuser que de l’air chaud via ce circuit de ventilation.

Fabriquer un récupérateur de chaleur pour poêle à bois
Fabriquer un récupérateur de chaleur pour poêle à bois

Installer un répartiteur de chaleur pour poêle à bois

A la sortie du caisson vous installez un appareil de ventilation qui va aspirer l’air chaud du caisson pour le diffuser dans les pièces. C’est un caisson de distribution.

A l’instar des VMC vous pouvez le suspendre pour éliminer le bruit des vibrations que ce type d’appareil peut générer.

Ensuite vous installez des gaines isolées que vous dirigez vers les pièces à chauffer. Vous devez installer des bouches de soufflage dans les pièces.

La clé pour un chauffage agréable est de limiter au maximum la déperdition de la chaleur entre le caisson dans les combles et la bouche de diffusion de l’air.

Pour cela il faut isoler au maximum les gaines.

Comment optimiser son système de récupérateur de chaleur.

Dans un premier temps vous devez vous concentrer sur le tube récupérateur de chaleur. Un simple conduit va conduire l’air chaud verticalement sur l’ensemble de la longueur de votre tube. Le parcours de l’air fera 2 ou 3 m le long du conduit du poêle. C’est bien mais l’on peut faire mieux.

Pour que l’air capté chauffe plus il faut donc rallonger son parcours le long du conduit. Pour cela vous devez installer un conduit qui dispose à l’intérieur d’une sorte de spirale qui va guider l’air. Voici l’explication :

L’idée est de faire monter l’air chaud comme s’il utilisait un escalier en colimaçon. Il va tourner autour du conduit tout en montant. Cela va rallonger considérablement son parcours. L’air va donc chauffer plus fort.

Cela permet d’avoir un air chaud à une température plus élevée et donc de chauffer plus rapidement les pièces raccordées. Vous pouvez aussi augmenter le nombre de pièces à chauffer en optimisant votre système.

Pourquoi diffuser la chaleur dans les autres pièces ?

Plusieurs raisons doivent vous inciter à diffuser la chaleur du poêle à bois dans les autres pièces de la maison :

  • Vous optimisez le chauffage du logement à consommation de bois équivalente.
  • La facture d’énergie va beaucoup baisser si vous utilisez des chauffages tiers dans les autres pièces.
  • Vous réduisez l’humidité dans le logement et notamment dans la salle de bain. Ce type de chaleur sèche permet d’assécher l’atmosphère.
  • L’installation de ces dispositifs est très rapidement amorti, en un ou deux hiver en fonction du montant de la facture de l’installation, même en passant par un professionnel, si vous ne réalisez pas vous même les travaux.

En fonction de votre installation et de la configuration de votre logement il faudra s’adapter. Mais il n’y a pas de contraintes majeures à ce type d’installation.

Installer un répartiteur de chaleur pour poêle à bois
Installer un répartiteur de chaleur pour poêle à bois

Qui pose un récupérateur de chaleur ?

Si vous êtes un bon bricoleur vous pouvez réaliser vous même les travaux. Pour les néophytes souhaitant bénéficier de ce type d’installation vous pouvez faire appel à des chauffagistes spécialisés dans l’installation des poêles à bois.

Ils sont habitués à recevoir ce type de demande et connaissent les systèmes qu’ils peuvent installer sur votre poêle en fonction de votre installation.

Pour trouver le bon chauffagiste et avoir une idée du coût de ces travaux complétez le document ci dessous !

Installer un répartiteur de chaleur pour poêle à bois : Conclusion

Ce type d’installation est très intéressant car elle permet de réaliser immédiatement des économies d’énergies tout en augmentant le confort dans le logement.

Moins onéreux que des travaux d’isolations ils peuvent dans un premier temps permettre de ne pas faire exploser le budget chauffage dans un logement mal isolé.

Vous pouvez aussi optimiser la consommation de votre chauffage en utilisant des pellets de bois.

Disposez vous d’un tel système chez vous ? quel est votre avis sur votre installation ? Dites nous tout en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *