Fabriquer un portillon en bois

Aujourd’hui nous nous allons fabriquer un portillon en bois. Bien souvent ces éléments souffrent car situés en extérieur. Il est parfois nécessaire de refaire le portillon. Nous positionneront aussi des piliers qui vont soutenir le portillon.

Fabriquer une porte de jardin en bois demande un peu de réflexion mais il n’y a rien de difficile dans la mise en œuvre. Lançons-nous dans la fabrication d’un portillon en bois.

Dessinez votre futur portillon

Sur une feuille faites un croquis sommaire du futur portillon. Une fois les mesures prises reportez sur le croquis les cotes. Cela permet de définir clairement le projet et d’ensuite prévoir le matériel qu’il va falloir pour la réalisation du portillon.

En général le portillon est constitué de planches verticales tenu par un Z sur la face intérieure de la porte. Nous verrons plus loin à quoi il sert.

Il faut aussi savoir si vous souhaitez un portillon plein ou ajouré.

Prévoir aussi quelle finition vous souhaitez réaliser, de la peinture, une lasure ou autre. Dans tous les cas, ne laissez jamais un portillon en bois placé en extérieur sans protection du bois.

Dans vos mesures prévoir dans la largeur la place pour la charnière et l’éventuelle serrure !

Portillon en bois dans la forêt
Portillon en bois dans la forêt

Fabriquer un portillon en bois

Une fois le modèle défini il faut s’atteler à la fabrication. Vous pouvez acheter vos planches neuves ou utiliser du bois de palettes peu importe. Si vous utilisez du bois de palette privilégier les lames les plus épaisses.

Découpez les lames de bois aux dimensions souhaitées.

Procédez à la découpe de vos lattes de bois à savoir:

  • Les lames verticales qui constituent le portillon
  • Les lames horizontales qui permettent de lier l’ensemble
  • La planche du Z.

A noter qu’en fonction de la hauteur de votre portillon vous pouvez rajouter une troisième lame horizontale au milieu pour la rigidité de votre portillon.

Une fois les coupes réalisées, faite une pose à blanc. Cette étape permet de vérifier les mesures.

Si vos lames ne sont pas droite vous pouvez les dégauchir à l’aide d’un rabot.

Vous pouvez en fonction du degré de finition prévoir que les planches s’emboîtent les unes aux autres. Cette méthode va affiner vos planches de quelques millimètres en fonction de l’épaisseur de l’encastrement que vous souhaitez. tenez en compte lors du calcul de la largeur totale du portillon.

Vous réalisez cette étape à l’aide d’une défonceuse !

La décoration du portillon

Si vous envisagez des coupes pour donner du charme à votre portillon vous avez deux solutions :

Si les coupes sont sur chaque lames procédez avant le collage ou l’assemblage. Par exemple chaque lame sera arrondie en son sommet ou taillée en pointe.

Si les coupes sont réalisées sur l’ensemble du portillon procédez après assemblage pour avoir une coupe nette.

Si vous souhaitez faire une arche sur l’ensemble du haut du portillon il sera plus régulier d’effectuer la coupe après assemblage.

Le ponçage

Vos lattes de bois sont prêtes pour l’assemblage, c’est le bon moment de les poncer. Cela permet d’éliminer les éclats de coupes, mais aussi de préparer le support pour la finition. Une fois l’assemblage réalisé il sera plus compliqué de poncer.

A noter que pour appliquer de la peinture n’utilisez pas un grain au delà de 150. Un grain de 120 est idéal.

En fonction de la finition souhaitée, demandez au professionnel quelle finesse de grain faut il pour appliquer le produit pour avoir une accroche optimale.

Il faut savoir que plus le grain de ponçage est fin, moins l’accroche sera bonne pour le produit appliqué dessus.

Cela ne pose pas vraiment de problème pour un vernis, mais une peinture ne tiendra pas dans le temps sur un bois poncé avec un grain de 280 ou plus.

Le collage

Vous pouvez pour rigidifiez l’ensemble coller les lames verticales du portillon entres elles. Bien évidemment il ne faut pas de jour entre chaque lames. Si c’est le cas, poncez ou rabotez les tranches pour qu’elles se collent parfaitement.

Appliquez la colle sur les tranches et liez les planches entres elles. Utilisez un serre joint adapté pour que les lames conservent leurs positions les unes contre les autres. Vérifiez que l’ensemble soit posé sur une surface parfaitement plane.

Une fois le collage effectué positionnez sur l’ensemble de la surface des objets lourds qui vont maintenir à plat le portail.

Laissez sécher la colle en respectant la durée de séchage.

Pose du Z sur le portillon

Ce Z formé par des lattes de bois à une fonction importante découvrons là.

Fabriquer un portillon en bois : A quoi ce Z sert il ?

Vous trouverez sur les portes, volets en bois un Z. les 3 planches constituant ce Z permettent de maintenir le portillon en rectangle et éviter qu’il ne s’affaisse avec le temps.

Les 2 supports horizontaux maintiennent les lames verticales jointées les unes aux autres.

La barre transversale elle est importante. Elle permet de conserver le rectangle parfait que forme votre portillon. Elle s’appelle l’écharpe.

Fabriquer un portillon en bois de A à Z
Fabriquer un portillon en bois de A à Z

Comment positionner mon écharpe sur le portillon ?

Pour que ce Z soit utile il faut que la partie basse soit positionnée proche du gond du bas du portillon. la planche partira en diagonale vers le haut et l’extérieur du portillon du coté où la serrure se situe.

Si vous ne respectez pas ce positionnement votre écharpe de soutien ne servira à rien et votre portillon s’affaissera.

Les lames latérales de votre portillon vont d’un bout à l’autre des planches verticales. L’écharpe elle aussi ira d’un coté à l’autre des lames. Il faut qu’elle s’ajuste parfaitement entre les lames horizontales pour jouer son rôle de soutien.

Si vous allez utiliser des pentures pour faire pivoter le portillon c’est le moment de les positionner afin de voir si vous pouvez utiliser les mêmes trous que pour planches horizontales.

A noter que vous pouvez percer vous mêmes les trous nécessaires pour l’opération en utilisant un foret à métaux si vous le souhaitez.

Pré percez chaque lame du z en en faisant en sorte que chaque lame verticale du portillon soit par la suite vissée. Poncez tous les trous effectués afin que le bois soit nickel.

Une fois qu’il ne reste plus qu’à visser on va…. protéger le bois !

Application de la couche protectrice du bois du portillon

Maintenant que le portillon est prêt pour le montage final c’est le moment de l’enduire pour le protéger.

Vous pouvez appliquer un vernis ou une peinture en fonction de vos envies. Le faire maintenant sera plus efficace en terme de protection et plus facile car il n’y aura pas de recoins inaccessibles.

Passez autant de couche que nécessaire en fonction des recommandations du fabricant. Cette étape est importante car elle protège le bois des attaques des insectes, des éléments qui affaiblissent le bois avec le temps.

Une fois l’enduit sec l’on peut finaliser le montage

Fixation de l’écharpe sur le portillon

Vous pouvez maintenant poser l’écharpe du portillon, le fameux Z ainsi que les pentures.

Vous pouvez coller, les lames du Z avant de les visser cela renforcera la solidité. Ce n’est pas une étape indispensable, la visserie fait amplement le travail.

Visser l’ensemble en prenant soin que l’écharpe soit parfaitement placée.

Positionnez la serrure ou le loquet et admirez le résultat !

Si le portillon est en vue d’un remplacement il ne vous reste plus qu’à installer le portillon sur les gonds, toutefois il faut parfois aussi réaliser la pose des piliers. Voyons cela.

biseauter le haut des poteaux pour protéger le bois
biseauter le haut des poteaux pour protéger le bois

Installation des piliers du portillon

Poser un portillon de jardin implique qu’il faut aussi des piliers pour le maintenir. Ici aussi il y a des règles à respecter pour avoir un travail propre et durable.

Choisissez des montants assez robustes pour soutenir la charge du portail d’un coté, et pouvoir maintenir le portillon fermé pour l’autre! Privilégiez un bois qui a été traité thermiquement à un bois brut naturel il sera plus résistant. Cependant ce n’est pas problématique.

Creuser les fondations de vos piliers

Pour réaliser une pose correcte et solide il faut enterrer profondément les piliers. Comptez entre 1/4 et 1/3 de la hauteur de votre portillon. Par exemple si votre portillon fait 1m 80 de haut il faudra creuser un trou entre 45 et 60 cm de profondeur.

Au fond de ce trou vous positionnerez une pierre plate, une brique pour que le poteau en bois repose sur un élément dur. C’est surtout utile pour les sols meubles qui ont plus tendance à bouger que le poudingue que l’on peut trouver dans certaines régions.

Réaliser un petit drain de quelques cm n’est pas inutile cela permet d’éviter que l’eau stagne autour du poteau. Vous trouverez plus de conseils pour savoir à quelle profondeur sceller un poteau dans cet article.

Protéger votre pilier en bois avant de le sceller.

Si vous scellez votre pilier en bois sans le protéger il ne va pas falloir longtemps avant que les insectes xylophages et les champignons ne l’attaquent et finissent par le manger complètement. Résultat votre portail finira par terre assez rapidement.

Pour lutter contre ces 2 principaux problèmes vous devez appliquer sur la partie enterrée de votre pilier des produits de protection adaptés à savoir : Une huile de protection pour bois extérieurs. Vous pouvez doubler la protection en appliquant une couche de caoutchouc liquide ou du goudron.

Cela va durablement protéger votre pilier.

installer un poteau en bois dans le sol
installer un poteau en bois dans le sol

Positionnement des poteaux du portillon

Placez et calez les poteaux en bois en vue du scellement. Pour le poteau qui va supporter le portail ne le placez pas à 90° pile poil mais ouvrez très légèrement l’angle vers l’extérieur du portillon 92 93° maximum.

N’ouvrez l’angle que si le portillon est lourd ou s’il est assez large. Pour un petit portillon de jardin en bois de 1 m de hauteur et 90 cm de largeur il n’y aura pas nécessité de faire cela.

Pourquoi ouvrir l’angle ? car lorsque vous allez emboîter le portillon dans les gonds du poteau en bois, le poids de celui ci risque de ramener le poteau à 90°. Le bois a tendance aussi à travailler avec le temps et il se peut que le pilier se déforme avec le temps.

Vérifiez que les poteaux sont bien en face l’un de l’autre et qu’ils sont à la bonne distance.

Pour sceller le poteau, coulez du béton dans le trou en veillant à ce qu’il n’y ai pas de bulle d’air. Vous pouvez combler en partie le trou avec des pierres pour réduire la quantité de béton à appliquer. Il est possible de monter jusqu’à affleurer le niveau du sol existant ou laisser quelques centimètres pour recouvrir de terre une fois le béton complètement sec. Vous pouvez consulter cet article qui peut vous permettre de vous aider dans le cas où vous souhaitez couler vos poteaux dans du béton

Conseils supplémentaires pour la pose des poteaux

Selon la configuration n’hésitez pas à lier les poteaux à un mur si c’est possible. Toute opportunité de fixer solidement le poteau est à saisir.

Si les poteaux sont exposés aux éléments, notamment à la pluie, biseautez les hauts des piliers pour que l’eau puisse s’évacuer vers l’extérieur. Vous pouvez sinon couvrir les poteaux d’un chapeau en métal par exemple.

Vos piliers ou poteaux pour le portillons sont posés il ne reste qu’à fixer les gonds.

Visser les gonds des poteaux par rapport au portillon

Pour fixer le portillon sur le pilier il faut présenter le portillon. à l’aide de cales et de serre joints positionnez le portillon en position fermée entre les poteaux. Vérifiez que la course d’ouverture du portillon n’est pas entravée par le niveau du sol ou autre.

Placez les gonds dans les pentures et vissez les sur le poteau. De cette manière il est impossible de vous tromper.

Ensuite procédez à la pose de la serrure ou du loquet.

N’oubliez pas si vous installez une battue de réception au portillon de l’inclure dans vos calculs si ce n’est pas déjà fait.

Protéger votre pilier en bois avant de le sceller
Protéger votre pilier en bois avant de le sceller

Autre technique pour positionner les piliers

Il est possible de procéder autrement pour le positionnement des piliers.
A plat sur un établi positionnez les piliers et le portillon en position fermée. Une fois l’ensemble ajusté vous vissez 2 ou 3 traverses entre les 2 piliers à 90¨ degrés sans visser le portillon.

Dès que l’ensemble est rigide dégondez le portillon et déplacez les poteaux liés jusqu’à l’emplacement du futur portillon. Ce cadre temporaire permet de positionner les deux poteaux en même temps sans risque d’erreur lors du scellement de ceux ci. Une fois les poteaux scellés vous pouvez dévisser les traverses.

L’inconvénient de la technique est de faire des trous dans les piliers qu’il faudra reboucher avec une pâte de bois, poncer et protéger le bois. A faire donc avant l’application de la peinture ou du vernis.

Des serres joints peuvent faire le job. sans avoir a percer. Réservez cette méthode sur des installations légères.

Poser un portillon sans piliers

Il est possible d’insérer un portillon sans pilier. Si le portillon est placé dans un mur, pas besoin de rajouter des piliers fixez le directement sur le mur.

Fabriquer un portillon en bois de palette

Il est tout à fait possible de fabriquer un portillon en palette. Selon le degré de finition que vous souhaitez il faudra déclouer complètement les planches, les raboter ou les poncer avant de les enduire.

Un portillon en bois brut sans traitement protecteur reste faisable il aura cependant une durée de vie moindre que du bois traité.

Clôturer un terrain en réalisant une palissade en bois

Dans le cas où vous avez besoin de construire une palissade en bois vous pouvez consulter l’article dont le lien est juste avant !

Vous avez l’ensemble des étapes à suivre pour obtenir une palissade en bois qui va durer des dizaines d’années.

Fabriquer un portillon en bois : Conclusion

Cette méthode de fabrication permet de réaliser tout types de fermeture, que ce soir pour fabriquer une porte en bois pour abris de jardin, un portillon extérieur ou une porte de poulailler.

Vous savez maintenant comment poser un portillon comme un pro !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *